Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) : quel intérêt pour la commune ?

Publié le Publié dans Secur Alerte

Le Plan Communal de Sauvegarde (PCS) est un instrument de planification et d’organisation communale qui a pour objectif d’anticiper les situations dangereuses afin d’assurer la protection et la mise en sécurité de la population.

Si la loi n’oblige pas toutes les communes de se doter d’un PCS, il est crucial d’en posséder un. Par ailleurs, les communes présentant un risque majeur, c’est-à-dire visées par le Plan de prévention des risques naturels prévisibles approuvé (PPRN) ou par un plan particulier d’intervention (PPI) sont dans l’obligation de se doter d’un PCS (article L.731-3 du Code de la sécurité intérieure – décret n°2005-1156 du 13 septembre 2005).

Aucune commune n’est à l’abri d’incidents non prévisibles tels que :

Catastrophes naturelles majeures (explosion de l’usine AZF à Toulouse en 2001, inondations en 2003 dans le Vaucluse et l’Hérault en 2003),
Perturbations de la vie collective (interruption durable de l’alimentation en eau potable (Grasse en 2019) & épidémie du COVID-19 en 2020)
Accidents industriels (incendie usine chimique Lubrizol de Rouen, le 21 janvier 2013).

Le PCS sert à prévoir les situations d'urgence telles que les inondations
Le PCS sert à prévoir les situations d'urgence telles que les incendies
Le PCS sert à prévoir les situations d'urgence telles que les tornades

Qui est responsable du PCS ?

L’objectif du plan communal de sauvegarde est de se préparer préalablement en se formant, en se dotant de modes d’organisation, d’outils techniques pour pouvoir faire face à tous ces cas et éviter ainsi de basculer dans une crise (Guide pratique d’élaboration Plan Communal de Sauvegarde Direction de la Défense Plan Communal de Sauvegarde et de la Sécurité Civiles (Ministère de l’intérieur et de l’aménagement du territoire))

Les maires et ses services sont les mieux placés pour se préparer aux risques, de par leur connaissance de leurs territoires et de leurs habitants, chaque commune étant un cas particulier : taille, environnement, risques, densité de population…. Anticiper ces risques permet de minimiser les pertes humaines et matérielles.

Aujourd’hui, lors des exercices que réalisent les mairies pour préparer leurs plans d’intervention et de communication, le constat est que les systèmes jusqu’alors utilisés présentent des failles :

♦ Diffusion lente et non globale de l’alerte

♦ Manque de clarté dans les consignes de mises à l’abri

♦ Alertes non perçues par l’ensemble de la population

7 étapes pour bien réaliser son PCS

1. Amorcer le projet : désignation de l’équipe de pilotage et du chef de projet permettant la définition du besoin et élaboration du plan d’action

2. Diagnostiquer des risques : l’identification des phénomènes et des enjeux permet de définir une stratégie d’action, bien en amont

3.Choisir et implanter un système d’alerte et d’information des populations : la solution SECUR ALERTE a été définie pour convenir aux mairies les plus modestes ainsi qu’aux plus grandes. C’est la solution PCS clé en main qui vous permettra de gagner un temps crucial dans la gestion des alertes.

Avec le système d’alerte et d’information des populations ou SAIP, secur alerte, les mairies et les préfectures peuvent lancer l'ensemble des alertes PPMS

4. Recensement des moyens : recensement des moyens techniques communaux et humains

5. Organiser la commune : déterminer les rôles de commandement et d’intervention sur le terrain ainsi que des missions à accomplir par chacun. La commune doit proposer un formulaire d’inscription en ligne afin que les administrés qui souhaitent être alertés puissent s’inscrire. Ce formulaire, disponible sur le site internet de la mairie, peut être intégré en interne ou par l’équipe MY KEEPER.

6. Réalisation des outils opérationnels : mettre en œuvre le plan stratégique d’organisation

7. Maintien opérationnel du dispositif dans le temps: MY KEEPER vous accompagne en organisant au sein de la commune des présentations et exercices. La solution SECUR ALERTE PCS est mise à jour régulièrement et est accompagnée d’une maintenance corrective et évolutive pour que la mairie bénéficie toujours des moyens d’alerte les plus performants.

En résumé, le PCS implique toutes les personnes présentes dans la commune mais doit être l’œuvre d’un engagement particulier du maire et de son équipe. Grâce à la mise en place du PCS, la commune et les maires permettent d’être décisif dans la protection des personnes et des biens dans les situations d’urgence ou chaque seconde compte.

Découvrez pourquoi la ville de Saint Nazaire (Loire Atlantique) a choisi MY KEEPER pour la protection de ses écoles dans le cadre d’un exercice « incident industriel » de grande ampleur (type SEVESO) :

Plan Particulier d’Intervention (PPI) : 23 000 élèves confinés en 3 minutes !