Trophée
Trophées de la sécurité : My Keeper Lauréat Argent 2022

Comment est gérée une alerte attentat-intrusion dans l’établissement de votre enfant ?

Depuis les attentats perpétués sur le sol français en 2015, la lutte contre le terrorisme a pris une toute autre ampleur.

Mis en place en 2002, dans les écoles et lieux accueillant du public, le PPMS, ou “Plan Particulier de Mise en Sûreté”, vise à établir un plan d’action afin d’assurer la mise en sécurité de toutes les personnes en cas de besoin.

Au-delà des risques d’attentats, ce dispositif a pour but de préparer le personnel à réagir face à n’importe quel danger, qu’il s’agisse d’une intrusion ou d’une catastrophe, comme un séisme. Tout est fait pour anticiper les différentes situations et acquérir les réflexes adéquats afin d’agir rapidement et efficacement si quelque chose venait à arriver.

Mais alors qui met en place ce PPMS ? Comment est gérée une alerte attentat-intrusion dans l’établissement de votre enfant ? Voici nos réponses.

Risques d’attentat-intrusion : ce qui est mis en place par le gouvernement

Comme tous les Établissements Recevant du Public (ERP), les écoles sont la cible de procédures renforcées afin de lutter contre les risques et menaces majeurs.

Ainsi depuis 2002, les responsables d’école maternelle, d’école primaire, collèges ou lycée, doivent mettre en place un PPMS ou “Plan Particulier de Mise en Sûreté”.

Son but est d’optimiser la sécurité du public reçu, en installant un système d’alerte adapté ainsi qu’en établissant une procédure en cas de menace, qu’elle soit d’origine naturelle, technologique ou humaine.

Le PPMS “attentat-intrusion”

Lorsque l’on parle de PPMS, on distingue le PPMS “risques majeurs” et le PPMS “attentat-intrusion”.

Suite aux attentats de 2015 et 2016, le gouvernement a en effet décidé d’inclure un PPMS spécifique en ce qui concerne les risques humains. Le but de ce plan est de prévoir le comportement à tenir en cas de menace terroriste, d’attaque armée, de colis piégé ou de toute autre tentative d’intrusion dans un établissement.

Mise en place et déroulement du plan de mise en sûreté en cas d’attentat-intrusion

Comme dit précédemment, c’est au responsable de l’établissement de votre enfant de définir un PPMS “attentat-intrusion”. Il est garant de la sécurité des personnes accueillies au sein de sa structure et pour cela, il doit mettre en place différentes procédures en cas de danger.

Ce plan comprend notamment la formation du personnel, la mise en place d’un carnet de contact d’urgence, la préparation de documents d’urgence et l’identification du rôle de chacun ainsi que des lieux de sûreté. Ainsi, personnels de l’Éducation nationale, parents d’élèves et élèves doivent avoir connaissance des consignes de sécurité afin de les respecter du mieux possible en cas de besoin. Pour cela, il est nécessaire de réaliser au moins 3 exercices de simulation de menace par an, dont au moins 1 exercice PPMS attentat-intrusion.

Généralement le PPMS à suivre en cas d’attentat-intrusion se déroule ainsi :

  • Lorsque l’alerte PPMS alerte-intrusion retentit confinez-vous dans la pièce la plus proche
  • Barricadez-vous en utilisant le mobilier à disposition
  • Éteignez les lumières et éloignez vous des portes et fenêtres
  • Allongez-vous au sol derrière des tables renversées
  • Restez absolument silencieux et rassurez les personnes stressées
  • Patientez jusqu’à l’intervention des forces de l’ordre
  • Avant de leur ouvrir vérifiez qu’il s’agit bien d’eux par un système de mot de passe

Bien évidemment, en cas de menace quelle qu’elle soit, la première chose à faire est de déclencher le système d’alarme ou alerte PPMS. Il faut donc veiller à ce que celui-ci fonctionne correctement et soit bien audible. Le mieux pour prévenir rapidement et de manière efficace l’ensemble des personnes présentes dans l’établissement est d’utiliser une solution de sécurisation connectée.

Chez My Keeper, nous proposons en effet un système d’alerte multirisque 3 en 1 pour les établissements recevant du public. Il s’agit d’un objet connecté qui permet de déclencher une alerte discrètement. En plus de déclencher l’alarme dans l’établissement, une centrale d’alarme est contactée afin de prévenir les forces de l’ordre si besoin.

Articles similaires

Notre chaîne Youtube

Contactez-nous

Nous vous répondrons dans les meilleurs délais, vous pouvez également nous appeler au 04 83 43 20 32

Vous êtes déjà client ? Contacter notre support support@mykeeper.fr